Le directeur 666Bet suspect dans une affaire de fraude

La licence accordée à Metro Play Limited a été suspendue par la UK Gambling Commission (UKGC), la Commission des Jeux de Hasard britannique. A l’origine de cette suspension, des transgressions non encore confirmées, mais qui semblent prendre de l’ampleur. En effet, des arrestations ont eu lieu et parmi les personnes arrêtées se trouvait Paul Bell, directeur de 666Bet, une société de jeux localisée sur l’île de Man. Selon les informations reçues jusqu’ici, les autorités sont en possession de documents renfermant des éléments reliant Paul Bell à une affaire de blanchiment d’argent. Les sites 666Bet et MetroPlay sont de ce fait fermés.

Fraude et blanchiment d’argent

La licence de jeux de Metro Play Limited, exploitant des sites 666Bet et Metro Play, est actuellement suspendue. Les raisons de cette suspension sont des suspicions de fraude et de blanchiment d’argent. Ces manquements constatés par la commission des jeux de hasard britannique ou UK Gambling Commission (UKGC) impliqueraient plusieurs personnes dont Paul Bell, le directeur de 666Bet. Pour information, ce dernier dispose d’une fortune personnelle d’environ 400 £ millions. Les manœuvres frauduleuses concerneraient la somme importante de 21 £ millions en lien avec de la TVA non réglée. Aucune précision n’a encore été donnée par la commission concernant la suspension de la licence de jeux et la fermeture des deux sites 666Bet et Metro Play.

Ce qui est sûr c’est que la police a procédé à plusieurs arrestations, dont celle de Paul Bell. Là encore, les autorités n’ont pas fait de déclaration officielle et le lien entre le blocage de 666Bet et les individus arrêtés n’est pas encore précisé. Le directeur de 666Bet, une société de jeux située sur l’île de Man, a été libéré sous caution lors de cette arrestation. Cependant, il a fait l’objet d’une nouvelle interpellation lorsque la police a découvert d’autres éléments accablants. En effet, des descentes de police dans divers endroits en Angleterre leur ont permis de saisir 1 £ million et divers documents importants. A ce qu’il parait, les informations recueillies dans les documents saisis tendent à prouver la culpabilité des personnes impliquées dans cette affaire de fraude et de blanchiment d’argent.

Les sites 666 Bet et MetroPlay

Durant les investigations des enquêteurs, les sites 666Bet et MetroPlay, contrôlés par Metro Play Limited, sont hors service et les joueurs ne peuvent donc pas accéder à leurs comptes. Les sites s’excusent pour le désagrément occasionné avec un message pour les visiteurs : en raison de circonstances imprévues, le site web est temporairement fermé.  Par ailleurs, Metro Play Limited a un contrat de commandite avec deux clubs de la première ligue anglaise à savoir Leicester City et West Bromwich Albion. Le Leyton Orient Football Club a également signé un accord de sponsoring avec la société de jeux 666Bet.

Au vu des derniers évènements, l’avenir de ces contrats reste incertain. Les informations sur l’affaire restent floues et les autorités sont discrètes sur le sujet. La commission des jeux britannique ne donne pas plus de précisions pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *